Les Loisirs verts motorisés polluent...Vrai-Faux?

Publié le par ARQUADS

« Les loisirs verts motorisés polluent. »

VRAI, MAIS...

Ca n’est pas si simple... Cette accusation revient souvent, car portée par l’idée simpliste que les autres activités de loisirs ne polluent pas parce qu’elles n’utilisent pas directement un véhicule à moteur.

Or, il n’en est rien. Ainsi, des millions de français — notamment en milieu rural — utilisent régulièrement leur véhicule pour aller à la salle de sports ou au cinéma, emmener les enfants au stade, à la piscine… Les marcheurs ou les vététistes n’hésitent pas à parcourir des centaines de kilomètres pour aller pratiquer leur passion dans les Alpes, quand ce n’est pas à l’étranger. Et n’oublions pas non plus les vacances : mer, montagne...et le FOOT combien de supporters font le déplacement pour les matchs, sans oublier la logistique pour les entrainements et les matchs locaux dans les differentes divisions...

Or, d’une part, les émissions polluantes et celles de CO2 engendrées par les loisirs verts motorisés ne représentent qu’une infime partie de l’ensemble des émissions des utilisations « loisir » des français.

D’autre part, les véhicules homologués utilisés pour la randonnée motorisée (largement majoritaires) répondent à des normes européennes en matière de dépollution, comme la voiture de Monsieur Toutlemonde.

En d’autres termes, qui doit décréter quelle utilisation « polluante » est utile ou inutile ?

Quelques exemples :

• Un 4x4 de bonne taille, avec un moteur V6 essence, parcourant annuellement en randonnée 2000 km de chemins, produira moins d’une tonne de CO2 (920 kg). Il est à noter que la plupart des camping-cars, véhicules très appréciés des français, consomme plus que le plus gourmand des 4x4, sans que personne ne songe à leur reprocher...

• Une moto (ou un quad) de cylindrée moyenne (250 à 600 cm3) à la norme Euro 2, parcourant annuellement 5000 km* en balade dans les chemins émettra 720 kg de CO2   

* Le nombre de 5000km étant plus de deux fois suppérieur à la moyenne haute du kilométrage effectué  annuellement par un quadeur...il est bien plus souvent entre 1000 et 2500 km/an. Et oui un quadeur n'effectue qu'une 20aines de km en une heure et s'il effectue 80km à 120km lors d'une rando d'une journée c'est bien un maximum...et effectuer une vingtaine de sortie à l'année equivaut à rouler un week end sur 2 hors periode de chasse ce qui est une cadence bien rare...ainsi la moyenne les Quadeurs emet donc moins de 360kg de CO2/an

A titre de comparaison :

• Un vol A/R Paris-Marrakech pour une thalasso au Maroc produira 930 kg de CO2 (pour une personne)

• Un vol A/R Paris-Katmandou pour un trekking au Népal produira 3,18 tonnes de CO2 (pour une personne)

• Un repas équivaut à émettre 3 kg équivalent CO2 (source : ADEME), soit environ 2,8 tonnes de CO2 par an et par personne.

• Le transport routier en région Ile de France représente à lui seul 39 452 tonnes/jour en moyenne (source : DRIRE Ile-de-France/AIRPARIF, cadastre 2000)

Références : calculs réalisés sur www.climatmundi.fr (opérateur de compensation carbone volontaire).

 

Source www.Codever.fr

Publié dans Ardennes Rando Quads

Commenter cet article